Logis Atlantique : une nouvelle ESH pour Bordeaux Métropole

Title

Logis Atlantique : une nouvelle ESH pour Bordeaux Métropole

Logis Atlantique*Le Groupe Logement Français vient de créer une nouvelle filiale, Logis Atlantique, pour renforcer sa présence et l’efficacité de ses partenariats avec les acteurs du logement sur le territoire de Bordeaux Métropole. Il concrétise ainsi la dynamique de développement qu’il a lancée sur ce territoire depuis 2011.

L’attractivité démographique et économique de la métropole s’accompagne d’un besoin croissant en logements, nécessitant un rythme de construction très soutenu. Ce qui implique la mobilisation de nombreux acteurs de la promotion, parmi lesquels Logis Atlantique compte bien jouer un rôle actif.

Nouvel opérateur en Métropole bordelaise, Logis Atlantique compte à ce jour 454 logements sociaux au sein de 6 communes de la métropole. 229 logements sont programmés, dont une centaine à Mérignac.

Parmi les opérations livrées en 2015…

Parmi les opérations livrées en 2015

carte gouvernanceLa gouvernance

  • La présidence du directoire est confiée à Jean-Louis Videau, le Conseil de surveillance est présidé par Philippe Bry, président du Groupe Logement Français.
  • Action Logement, dans la continuité du partenariat privilégié entre Astria et les filiales du Groupe Logement Français, participe à ce développement et à la gouvernance de Logis Atlantique.
  • Bordeaux Métropole a été convié à participer au conseil de surveillance.

Trois questions à Jean-Louis VideauJean-Louis Videau
Président du directoire de Logis Atlantique

Comment comptez-vous développer votre offre de logements ?
Notre objectif est de produire 150 logements par an, en construction neuve ou par acquisition d’immeubles privés à améliorer en vue de leur conventionnement en logements sociaux.

Pour nous développer dans des quartiers attractifs en secteur diffus, nous travaillons en partenariat avec des promoteurs privés. Ce qui nous permet de monter des opérations dans des conditions financières accessibles, malgré le coût du foncier. Nous venons par exemple de signer avec Bouygues Immobilier et Altae les contrats de réservation pour deux résidences à venir sur la commune de Villenave d’Ornon.

En parallèle, nous nous positionnons sur des consultations organisées par la Fab* ou par Bordeaux-Euratlantique** où nous pouvons plus facilement réaliser des opérations de taille significative en production propre. Nous avons d’ailleurs été retenus en phase finale du concours pour la transformation de l’îlot Castorama à Mérignac, aux côtés de la Compagnie de Phalsbourg et du COL : un beau projet avec 8 543 m² de locaux d’activité et 275 logements dont 99 locatifs sociaux. Nous attendons la réponse dans les jours à venir !

Comment fonctionnez-vous ?
Notre équipe locale assure la gestion du patrimoine et le développement. C’est pour l’instant une petite équipe, mais efficace et très motivée, et qui peut s’appuyer sur les expertises solides du GIE Logement Français.

Sur le terrain, nous avons organisé notre gestion de proximité en trois secteurs gérés par des gardiens qualifiés et dotés de moyens de gestion, en particulier informatiques, qui leur permettent d’assurer un premier niveau de réponse aux demandes des locataires.

De bonnes nouvelles en perspective ?
Oui ! Entre décembre 2016 et janvier 2017, nous mettrons en service 55 logements neufs sur les communes de Cenon et de Villenave d’Ornon.

* La Fab : société publique locale en charge de la mise en œuvre opérationnelle du projet 50 000 logements autour des axes de transports publics à Bordeaux.

** Une vaste opération d’intérêt national concernant cinq secteurs du centre de la Métropole.